dimanche 19 mai 2019

Le temps des ancolies

Au jardin, le temps s'écoule lentement en ce mois de mai. Le jardin se prépare au grand spectacle de juin. Les boutons se forment, les pousses gelées ces dernières semaines sèchent et de nouvelles apparaissent. Il faudra encore deux ou trois semaines ici avant que le jardin ne s'exprime réellement.
Chaque année, cette période d'attente joue sur les nerfs des jardiniers. J'ai appris à l'apprécier personnellement. Il n'y a pas de roses mais  il flotte comme un air de gaieté au jardin!

Dans l'entrée, bien végétalisée vous le remarquerez (il faut jouer du sécateur pour maintenir tout cela, croyez moi), il y a la pivoine Coral Charm qui se prépare.

Regardez moi le nombre de boutons, une bonne quinzaine cette année!
 Elle mesure 1,50 tout de même!
Près de la porte d'entrée, un nouveau panneau a fait son apparition. Fait maison!


Les jardinières avec les annuelles d'été ont été mises en place

Les ancolies fleurissent partout. Chaque année, j'en dissémine aux 4 coins du jardin et il n'y en a jamais eu autant que cette année! Elles donnent un côté naturel au jardin qui me ravit!
Cette scène continue d'évoluer au fil des jours et je la trouve différente de semaine en semaine.


Dans l'allée des roses, il y a une association toute mignonne, tout en douceur
Alliums et Geranium Mayflower


Un athryscus sylvestris s'est ressemé dans l'allée pour mon plus grand plaisir.

L'ancolie Nora Barlow commence à s'épanouir. Elle est plus tardive que les autres, ent tout cas chez moi J'en avais obtenu quelques pieds par semis il y a 3 ou 4 ans, il y a en a depuis des dizaines partout au jardin.

Les iris de hollande sont en fleurs depuis quelques jours

Les paliers prennent enfin de l'ampleur: j'ai eu le sécateur sévère cette année un peu partout et avec les gelées, les rosiers peinent un peu.
Single Cherry commence sa floraison: ce sont les 1ères roses de l'année.
C'est un de mes rosiers préférés, ses fleurs sont divines et son parfum envoûtant! 


Les ancolies apportent de la spontanéité dans les massifs.
 Ancolies, geum et phloxs divaricatus


Près de la rivière, j'aime cette année ce mélange d'ancolies et d'alliums
Du rose, du bleu

 Du mauve

 J'adore voir ces corolles virevolter au gré du vent

 Dans le massif Léontine, elles sont nettement plus claires



Je vous emmène du côté du potager, près du coin compost, où la clématite montana se décide enfin à fleurir un peu. Elle a un pris un sacré coup de gel la pauvre!
 Mais elle récupère un peu!
Le potager d'olivier prend forme: oignons, carottes, salades, choux, pommes de terre, celeris, herbes aromatiques sont déjà en place. Des cosmos et des dianthus ont été également semés! 

Je n'aime pas finir par une note négative mes articles mais cette fin de semaine a été marquée par une nouvelle calamité au jardin. Mes rosiers n'avaient jamais subi une  telle attaque!
Des dizaines de rosiers sont dans cet état!La faute à la Tenthrède rouleuse des feuilles de rosier. Je vous invite à aller ici sur le blog de Malorie, qui explique le phénomène.