vendredi 9 avril 2021

Les montagnes russes

Cette semaine, la météo a joué avec nos nerfs: on est passé de températures quasi estivales à des températures hivernales.
Le jardin a donc été mis à rude épreuve, avec des gelées jusqu'à moins 5 degrés pendant 3 jours et des averses de neige. 
Mais revenons au jardin tel qu'il était au début de la semaine. Ah que le printemps était joli!

Epimedium orange konigin
La rocaille avec ses couvres sols
Aubrietia

Biscotte profitait du soleil!
Phlox subulata
Narcisses

L'allée des roses s'épanouissait grâce à la douceur ambiante





Epimedium sulfureum, un de mes chouchous, présent au jardin à plusieurs endroits







 


C'était la belle vie, jusqu'à l'arrivée d'un courant froid, qui transforma le jardin en quelques heures.  
La nature a été chahutée et les jardiniers aussi.
J'ai protégé le jardin comme j'ai pu: cartons, couvertures, cloches en plastique puis j'ai lâché prise, convaincue qu'il devrait se débrouiller.




Il semblerait qu'il y ait plus de peur que de mal:peu de dégats finalement, j'en suis même étonnée.
Evidemment, les fruitiers des vergers environnants sont grillés.
Mais au jardin, seuls les epimediums ont soufferts, quelques persicaires aussi mais je ne suis pas inquiète.
Le jardin devrait récupérer. Ce week end devrait être pluvieux, je suis en vacances pour une semaine.
Au programme, lecture et repos! Le début de semaine devrait être ensoleillé, je pourrai peut être profiter du jardin et diviser une ou deux vivaces pour boucher les derniers trous.
A très vite!

lundi 5 avril 2021

Agrandissement terrasse

Je vous parlais de notre projet d'agrandissement terrasse dans mon précèdent article. Il aura fallu moins d'une semaine à Olivier pour terminer les travaux. Vendredi soir, la terrasse était terminée et  nettoyée!











On était satisfait, heureux de notre projet.
Mais ça c'était avant de mettre les photos sur ma page facebook et les observations des copines, qui très justement firent remarquer que la bande engazonnée qui auparavant séparait les 2 parties du 1er palier n'avait plus de sens. 
Mais biensûr! Pourquoi n'y avons nous pas penser avant?
Je vous passe la crise d'Olivier, qui pensait avoir terminer et finalement,non!

Une fois sa crise passée, il s'est mis au travail, prenant en compte les remarques de Malo,Bénédicte, Charlotte et toutes les copines jardinautes. Deux projets sont possibles.
1. On agrandit encore la terrasse
2. On agrandit le parterre de fleurs

Sur facebook, les votes ont été bon train!
Notre choix n'est toujours pas fait, on va sans doute laisser passer quelques semaines avant de nous décider. Mais j'attends vos votes et observations avec impatience!


jeudi 1 avril 2021

La météo s'affole!

La météo s'affole, les températures sont dingues pour un début de printemps!
On est ravis evidemment, on a besoin de chaleur, de légèreté, de soleil!
Oui mais..
Les prévisions annoncent un temps encore plus dingue la semaine prochaine: averses neigeuses, giboulées et des gelées.
Le jardin a explosé avec ces températures quasi estivales et je crains comme chaque année les gelées meurtrières. La peur n'évite pas le danger, nous devrons composer avec de tout de façon.
En attendant, je vous emmène avec moi au jardin. Ces photos prises fin mars me paraissent déjà obsolètes tant la nature change et se développe d'un jour à l'autre.
Pivoine itoh et muscaris. 

Les narcisses égayent le jardin







 
Les coeurs de marie sortent de terre
Epimedium sulfureum


Le magnolia stella a finalement été génereux. Malgré les gelées, il s'est finalement épanoui avec la chaleur. 



Chaque année il est présent et fidèle, j'ai une affection particulière pour lui. C'est un cadeau d'Olivier en plus. 


En acheteuse compulsive que je suis, je me confesse une nouvelle fois. Je n'ai pas résisté à passer une commande chez Delabroye. J'ai acquis 3 nouveaux hellebores: 1 blanc et 2 jaunes.



Côté terrasse, ça s'active. Vous n'allez pas en croire vos yeux!
Cette partie droite du 1er palier a été entièrement vidée. Pas d'inquiétude, j'ai sauvé toutes les vivaces et rosiers, qui ont été replantés dans les massifs ou au potager.   
Olivier et moi avons pris la décision d'étendre la terrasse. Il y a quelquesannées, j'aurais eu le coeur brisé à l'idée de supprimer un massif. 
Nous étions à l'étroit sur le terrasse: entre le salon et la table, pas vraiment de place pour un chaise longue et la plancha acquise l'an dernier!
D'autre part, ce massif ne m'a jamais satisfait. Il étouffait la vue qu'on pouvait avoir du jardin.
La suppression du 2ème palier m'a fait réaliser l'an dernier  qu'il faut donner  un peu d'air au jardin, qui étouffait littéralement.
Rassurez vous, je compte m'arrêter là. Pas de nouvelle suppression de massifs en vue!


Olivier avance vite et tout devrait être terminé ce week end!
Bonne fin de semaine à tous. Je compte bien profiter des derniers jours de beau temps!