samedi 28 janvier 2017

Lettre d'adieu

Je n'avais pas prévu de réouvrir ce blog avant quelques mois mais ma vie vient de basculer et il me semblait impossible de ne pas l'évoquer ici. Ce blog est un peu plus qu'un carnet de jardin et il m'a toujours aidé à avancer et à surmonter de nombreuses épreuves. Je vous y ai toujours livré mes bonheurs et mes chagrins et je ne peux pas vous taire cette blessure.

Cette semaine, j'ai perdu une amie: Martine.
Ceux qui me lisent depuis le début se rappelleront sans doute m'avoir entendu parler de mes collègues préférées, "Martine et Brigitte". Une amitié nous lie depuis près de  15 ans.
Un point commun au départ, la passion du jardin.
Je vous ai cité leurs prénoms des dizaines et des dizaines de fois sans jamais réellement vous en parler, par respect pour elles, pour leur pudeur et leur discrétion. Je ne peux pas compter les commandes passées ensemble, les échanges, les si nombreux partages....
Que de rires et de bons moments passés sur le parking de l'Inspection académique, à faire nos trafics de plantes!
Mais notre amitié ne se limitait pas qu'à la passion du jardin. Des confidences plus personnelles, la vie du bureau, le partage des joies, des bonheurs, des chagrins et des épreuves.

Tout a basculé en 2013, quand Martine a appris qu'elle avait un cancer du sein. Un cataclysme pour elle comme pour nous.
C'est à ce moment là que j'ai compris le caractère "exceptionnel" de Martine. La force, le courage dont elle a fait preuve, pour combattre la maladie, a laissé tout ceux qui la connaissait sans voix.
Ce cancer, elle l'a combattu de toutes ses forces sans jamais se plaindre ni jamais cesser de sourire.
Une joie de vivre, plus forte que tout, l'animait. Pour tout vous dire, je l'admirais.
Moi, avec mes doutes, mes incertitudes,mes faiblesses, je la voyais comme un modèle.
Elle a surmonté cette épreuve comme une vraie héroïne. Le cancer était vaincu et la vie a repris.

Jusqu'à cet été, où la brutalité de la rechute nous a tous laissé sous le choc.
On savait que c'était grave mais Martine était tellement forte. Comment imaginer une issue si cruelle!
Et pourtant, ce mercredi, Martine, 45 ans, nous a quitté.  Ce 25 janvier, son calvaire s'est achevé.
Sans que j'ai eu le temps de lui dire adieu. De lui dire combien son amitié m'était précieuse.
Elle l'a fait à sa manière: un sacré geste d'amitié, juste avant son comas. Un SMS qui disait tout.

Elle laisse un vide que rien ni personne ne pourra jamais combler. Une colère aussi.
Parce qu'elle ne verra pas fleurir les tulipes que nous avions commandées cet automne ensemble, qu'elle ne verra plus le printemps qu'elle aimait tant.
La vie continuera sans elle et le trio que nous formions avec Brigitte n'existera plus jamais.
Elle ne verra plus ses deux enfants grandir.
Tout cela est juste d'une tristesse infinie, d'une injustice profonde. Comment continuer alors que pour elle tout est fini!

Brigitte et moi nous nous apprêtons à lui dire au revoir ce lundi. Ça va être un déchirement mais je sais une chose: c'est que Martine sera à jamais dans nos cœurs!
Elle sera présente également dans nos jardins, nos massifs.
Comment évoquer le souvenir de Martine sans vous parler des fleurs qu'elle aimait tant et qui sont disséminées partout dans mon jardin et celui de Brigitte?
C'est la meilleure façon de vous la présenter et de vous parler d'elle.

Martine avait la passion des asters: elle les aimait follement!
Aster chloé


Aster little carlow
Et ses asters dumosus, qu'elle adorait! Bon nombre des miens proviennent de son jardin.

Elle aimait aussi beaucoup les dahlias

Mon epimedium sulfureum vient précisement de chez elle


Le geum beech house apricot est encore un bout de son jardin



Les iris ausssi

Elle adorait les phloxs et je ne peux regarder un phlox fujihama sans penser à Martine.Ils étaient partout dans son jardin! Et du coup, elle en a partagé à tour de bras!


Elle avait la passion des roses aussi: avouons que c'est un peu à cause de moi! Elle possédait Enfant d'orléans et avait une quinzaine de rosiers dans son jardin.
Elle adorait aussi les chrysanthèmes.
Les ancolies, qu'elle attendait avec impatience chaque année!

Martine, c'était vraiment une fille du printemps.


Je terminerai par la persicaria blackfield, qui est pour moi le symbole de notre amitié à toutes les trois. Brigitte,Martine et moi. Cette persicaria est dans chacun de nos 3 jardins.


Martine, on te gardera en nous, sois en sûre. Te connaitre fut une chance, un privilège!
Repose en paix, au milieu des fleurs, des roses et des rires. 
Ton étoile continuera de briller longtemps.


Y a comme un goût amer en nous
Comme un goût de poussière dans tout
Et la colère qui nous suit partout

Y a des silences qui disent beaucoup
Plus que tous les mots qu'on avoue
Et toutes ces questions qui ne tiennent pas debout

Évidemment
Évidemment
On danse encore
Sur les accords
Qu'on aimait tant

Évidemment
Évidemment
On rit encore
Pour les bêtises
Comme des enfants
Mais pas comme avant


Et ces batailles dont on se fout
C'est comme une fatigue, un dégoût
A quoi ça sert de courir partout
On garde cette blessure en nous
Comme une éclaboussure de boue
Qui n'change rien, non, qui change tout

Évidemment
Évidemment
On danse encore
Sur les accords
Qu'on aimait…

52 commentaires:

  1. Quel magnifique hommage pour ton amie Martine courage à vous ses amies lundi gros bisous sophie

    RépondreSupprimer
  2. Magnifique hommage ! Je suis régulièrement ton blog, souvent sans laisser de commentaires mais ce dernier billet m'a particulièrement ému. Je te rejoins complètement quand tu dis que nos jardins sont des morceaux de nous... le mien est aussi le résultat de dons, de cadeaux d'amis, d'échanges, mais aussi des souvenirs d'êtres disparus trop tôt. Ton amie Martine te laisse le plus précieux des souvenirs: les plantes qu'elle aimait tant et qui te rappelleront sans cesse les bons moments passés avec elle. Ainsi, elle ne sera jamais très loin de toi...
    Christophe.

    RépondreSupprimer
  3. Mon amie ... tous tes mots me touche ... Je suis émue aux larmes ... courage à toi sa famille ... ses enfants ... quel malheur. ... injustice ... ses plantes sont si précieuses ... gros bisous mon amie ❤

    RépondreSupprimer
  4. Superbe hommage que tu as dû écrire en pleurant...
    Tu auras toujours le prolongement de ton amie dans ton jardin, et ça c'est formidable ! La nature a ça de philosophique, de nous apprendre que tout meurt et ... renait, il faut que le chagrin se passe. je pense qu'elle aurait préférait ne pas vous dire au-revoir, c'est un tel déchirement, encore plus pour celui qui part je pense.
    Bon courage, n'oublie pas de pleurer, ça aide à avoir moins de peine.
    Je t'embrasse.
    Catherine D

    RépondreSupprimer
  5. C'est les larmes aux yeux que je tape ce message, tant il m'a ému. Il me rappelle tellement le combat d'Astrid... Que le cancer a emporté à l'aube de ses 28 ans... La meme force, le meme optimisme, le meme rayon de soleil...
    Je t'envoie de la tendresse, de la force et du courage pour cette épreuve...
    C'est un bel hommage que tu as rendu à ton amie... Et lorsque tu te poses la question de "Comment continuer alors que pour elle tout est fini?" ... Je répondrais simplement que continuer à vivre est aussi le meilleur des hommages à rendre à ceux qui sont partis. Savourer la vie, respirer à plein poumons et profiter pour eux, comme ils l'auraient certainement fait s'ils étaient encore ici...
    Avec toute mon amitié jardinesque
    Greg

    RépondreSupprimer
  6. Votre texte est poignant, touchant et si beau. J'ai l'impression de me lire, je retrouve dans chacun de vos mots mon amitié avec une collègue, amie et passionnée de fleurs comme vous, Martine ou Christine. il y a un mois, le cancer me l'a aussi enlevé . Je comprends trop bien votre chagrin. Comme vous, je trouverais le réconfort dans les fleurs que mon amie m'a offert . de tout cœur avec vous et en espérant pouvoir continuer à vous lire. Votre jardin s'est aussi pour moi un moyen de m'évader de ce monde si injuste. Cordialement Isabelle

    RépondreSupprimer
  7. Les mots sont souvent difficiles à trouver dans ces moments douloureux, mais tu as su lui faire un très bel hommage à ton amie Martine. Tu m'as beaucoup émue et j'ai la gorge serrée à te lire. Ton amour pour elle se ressent à travers ton message. La vie est cruelle et très injuste.
    Puisse t-elle reposer en paix et retrouver André au pays des roses et des fleurs.
    Toutes mes pensées vont vers toi, ton amie Brigitte, la famille de Martine et tous ceux qui lui étaient chers.
    Gros bisous et bon courage.

    RépondreSupprimer
  8. C'est un très bel hommage que tu lui rends.
    Je suis sincèrement désolée Sophie...
    Je t'embrasse bien fort

    RépondreSupprimer
  9. Bonsoir Sophie....que ton post est émouvant. la vie est souvent injuste et ce crabe n'a aucun coeur. il ne nous laissera jamais en paix. Je penserai bien à toi lundi. Garde surtout les meilleurs souvenirs en tête, tous les bons moments passés ensemble. tu a eu l'honneur de les partager avec Martine......a toi de prendre la relève avec ton amie Brigitte pour que jamais, oh grand jamais, les lueurs de Martine ne s'éteigne dans vos jardins respectifs.
    Bon courage à vous tous et sincères condoléances. Je pense à la famille qui doit être dévastée. Florence

    RépondreSupprimer
  10. Merci Sophie.
    Tu ne pouvais pas lui rendre un plus bel hommage!
    On continuera à penser à elle en regardant nos massifs de fleurs.
    Mais comme elle va nous manquer !

    RépondreSupprimer
  11. Véronique Harel28 janvier 2017 à 10:37

    Je compatis à ce déchirement car je l'ai connu également avec une très grande amie en juillet 2013. Tu seras comme moi, pas un jour ne passera sans qu'une pensée aille vers celle qui te manquera tellement. Ton jardin te rapplera à elle, un mot, un sourire, une fleur feront que Martine sera toujours près de toi. Bon courage Sophie.

    RépondreSupprimer
  12. Tu lui rends là un très bel hommage ... tu as bien fait d'écrire ta peine... c'est un peu comme si tu t'adressais à elle et puis quoi que tu fasses à présent, il est clair qu'elle sera toujours auprès de toi dans ton joli paradis rose ...

    RépondreSupprimer
  13. J'aimerais te tenir dans mes bras pour te consoler ma petite Sophie ,je comprends ta peine et sache que le Jardin est le meilleur endroit pour te rapprocher de ton amie Martine car elle y sera toujours !
    Je suis certaine que La haut il y a un immense Jardin rempli de jolies fleurs qui illuminent le paradis .
    Je pense beaucoup à sa famille , a cet instant où vous devrez lui dire adieu .
    Sincères condoléances,courage pense à tous ses moments et continue de faire ce que vous aimiez de faire ensemble ,ce serait ce qu'elle aurait voulu je pense .
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  14. Je n'arrive pas à écrire ici ce que je voudrais te dire Sophie. Je suis trop émue. Les souvenirs sont bien là, ils te feront parfois pleurer et parfois sourire. La vie est cruelle et rien n'est jamais acquis. Comme j'ai lu plus haut, lui rendre hommage comme tu viens de le faire est le plus beau cadeau que tu puisses faire. Rien n'est pire que le silence. Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  15. C'est un tres bel hommage à ton amie. Ton histoire me rappelle le quotidien de mon travail,je côtoie l'injustice de la maladie et chaque cas est si triste, la vie est injuste et la bonne santé est vraiment la chose la plus importante dans la vie.je m'associe à ta peine...Bisous

    RépondreSupprimer
  16. C'est un bien bel hommage ... Toutes mes condoléances à ses proches et amis. Bisous Sophie

    RépondreSupprimer
  17. Non potevi fare un omaggio più bello!
    Lei ne sarebbe stata felice!
    Coraggio Sophie cara!
    Un abbraccio!
    Titty

    RépondreSupprimer
  18. Un très bel hommage que tu lui rends, son esprit sera toujours avec toi a travers ces fleurs qu'elles aimait tant... christophe

    RépondreSupprimer
  19. Tu lui rends un très bel hommage Sophie, courage pour les jours à venir...en regardant toutes ces fleurs que vous aviez échangées on voit à quel point vous étiez proches...mon frère nous a quitté en octobre d'un cancer et j'ai maintenant au jardin des souvenirs de lui comme des champignons en bois et un bac style "Versailles" qu'il avait fabriqués...encore une fois courage, amicalement, Stéphanie .

    RépondreSupprimer
  20. Chère Sophie, ce message très triste... ravive en moi des moments douloureux... quelle injustice..
    Je t'envoie toutes mes pensées et te souhaite beaucoup de courage dans cette épreuve difficile..

    RépondreSupprimer
  21. Moi aussi j'ai les larmes aux yeux en te lisant, un bel hommage, j ai deux copines dans ce cas de recidive,leur courage me laisse sans voix,pas de mots. Une grosse pensée pour ses enfants qui vont devoir faire face a ce drame, les e"niants ne devraient pas etre confrontés à ça, bon courage

    RépondreSupprimer
  22. Quel beau message que tu rends à ton amie. Je te comprends tellement, j'ai une amie qui est partie moi aussi aussi courageuse, combative et pleine de vie! Elle me manque toujours.... Toutes mes pensées vont vers toi et à tous ceux qui l'aimaient.
    Bises et bon courage Sophie, la vie est souvent injuste.

    RépondreSupprimer
  23. Un bel hommage à cette amie si chère.Qui continuera à être présente dans ton jardin à travers les plantes qui venaient d'elle. Je te souhaite bon courage Sophie

    Bise

    RépondreSupprimer
  24. Bonjour Sophie! Je suis en larmes devant ton poste si émouvant ! La vie peut être si belle et si cruelle parfois. Courage! Tu entretiendras la mémoire de ton amie grâce à ton jardin, elle sera toujours là. Comme tu le dis toi même tu as eu la chance de la rencontrer et de partager plusieurs années avec elle. Ce qu'elle t'a apporté restera toujours . Bisous

    RépondreSupprimer
  25. il te reste ton amie Brigitte, qui partage avec toi ton amie disparue, et ton bonheur de jardiner, qu'elle aimait aussi, il te suffira d'être dans ton jardin, et tu penseras à elle, tu verras au début c'est difficile et compliqué, ensuite l'apaisement viendra..mais tu n'oublieras pas Martine, dont l'âme est dans chacune des plantes qu'elle t'a offertes..
    bon courage demain, et je t'envoie mes pensées de réconfort, je n'oublie ni ses enfants, sa famille, et ses amies..
    grosses bises Sophie

    RépondreSupprimer
  26. que c'est triste de partir si jeune , tu as su trouver les mots pour lui rendre hommage ,je comprends ta peine , mais à chaque pas dans ton jardin ,elle sera là ,bon courage

    RépondreSupprimer
  27. Un hommage très émouvant. Les larmes sont difficiles à contenir. Mais elle sera toujours auprès de toi. Elle t'a laissé tellement de souvenirs d'elle. Cette maladie est vraiment un fléau. Vivement que la médecine trouve des traitements 100 % efficaces. Courage.

    RépondreSupprimer
  28. Oui c'est cela comme dit Catherine D, continuer à vivre et à fleurir ton jardin pour elle. En dehors de l'absence cruelle et douloureuse l'amitié ne s'étaient jamais, et continueras à irradier vos cœurs à Brigitte et à toi Sophie. Bon courage pour lundi.Bizzzzh.

    RépondreSupprimer
  29. Un bien bel hommage, que dire de plus ....

    RépondreSupprimer
  30. Bel hommage, je comprends votre désarroi, mes pensées chaleureuses sont pour vous et ses proches. Martine sera présente à présent dans ces fleurs dans ces jardins secrets, dans ces souvenirs....

    RépondreSupprimer
  31. Quel bel hommage du rend à ton amie. Elle sera toujours dans ton cœur.
    Je t'embrasse très tendrement.

    RépondreSupprimer
  32. Ma trop grande émotivité m'empêche de trouver les mots que j'aimerais te dire pour alléger ta peine. Tu m'as fait pleurer avec ton si bel hommage.J'espère que mettre des mots sur ta peine t'aura aidée. Je penserai à toi lundi et je te fais un gros, gros bisou.

    RépondreSupprimer
  33. Chère Sophie, pour avoir perdue une amie très chère... je devine ce que tu peux ressentir... garde bien en mémoire tous ces moments de complicité partagés...parle d'elle... elle est présente partout dans ton jardin... à tes cotés... la vie est cruelle parfois, mais il faut pouvoir continuer à vivre pour soi, la famille, les amis, je te souhaite beaucoup de courage ce lundi et t'embrasse, marie-josé

    RépondreSupprimer
  34. Très émue en lisant ce billet.Bel hommage à votre amie Martine .
    Bon courage Sophie

    RépondreSupprimer
  35. Je suis votre blog et là, j'ai pleuré. Votre hommage est tellement émouvant.
    Tant que les êtres chers sont dans nos pensées et que l'on continue à les évoquer, ils ne sont jamais réellement disparus.
    Courage, seul le temps panse la peine.Laissez couler les larmes.

    RépondreSupprimer
  36. C'est une lettre d'adieu bouleversante mais tellement pleine d'amour que vous venez de nous faire partager !
    Martine est partie , elle va vous manquer ,..., mais il vous reste les fleurs quelle aimait tant , les souvenirs que vous avez partagé ensemble . C'est difficile de perdre une amie , un membre de sa famille , mais Martine restera dans votre cœur à tout jamais ...
    Je souhaite beaucoup de courage à sa famille , à ses enfants et à vous Sophie , pour ce dernier ADIEU ...
    Amicalement .

    RépondreSupprimer
  37. J'ai les larmes aux yeux parce que je sais toute ta tristesse, toute ta colère et ta douleur pour l'avoir vécu. Elle va te manquer mais tu pensera toujours à elle et c'est aussi cela qui te fera avancer. Son courage est devenu le tien, tu as maintenant ton amie en toi pour toujours. Courage. Bisous

    RépondreSupprimer
  38. Je comprends ton chagrin, la perte d'un proche est une épreuve terrible dans la vie d'une personne, un drame dont on ne se relève jamais totalement. Je trouve tes mots magnifiques et je pense qu'elle a été très heureuse d'avoir rencontré une amie comme toi pour partager son quotidien au travail et ailleurs. Ton hommage est superbe. Je vous souhaite beaucoup de courage à toi et à sa famille.

    RépondreSupprimer
  39. Sophie, je vous lis dès que je vous vois sans pour autant laisser de commentaire. Mais à la lecture de votre lettre j'en éprouve le besoin. La Vie peut être tellement atroce parfois ! Heureusement à chaque coin de votre jardin vous avez un bout de votre amie.
    Bon courage à vous,
    Lydie

    RépondreSupprimer
  40. Quel magnifique hommage, Sophie ! Quelle émouvante lettre d'adieu .
    La vie est si cruelle parfois, en nous enlevant ceux qu'on aime.
    Je penserai à toi demain et bien qu'elle ne soit pas de ta famille, je te présente toutes mes condoléances.
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  41. Cancer, ce mot revient régulièrement dans les conversations. Combien de gens en sont atteint? Combien de personnes perdent des êtres chers à cause de lui?
    La médecine fait des progrès? Pas assez !
    Bon courage pour demain. Tu lui as déjà rendu un bel hommage en présentant ses plantes préférées.

    RépondreSupprimer
  42. Un très beau billet, Sophie. Sensible et émouvant. Et je suis bien d'accord avec Greg : la seule réponse à donner à cette salope de faucheuse, c'est de vivre, d'aimer et de jardiner encore plus fort!
    *je t'embrasse et pense bien fort à toi, Sophie*
    Cécile

    RépondreSupprimer
  43. Je suis bouleversée, Sophie. Je pense fort fort fort à elle, à tous les siens, à toi son amie. Je t'embrasse.
    Affectueusement,
    Aline

    RépondreSupprimer
  44. Bonjour Sophie ,je suis votre blog depuis bien longtemps sans mettre de commentaires ,mais là votre lettre a votre amie me touche votre peine doit être immense .
    A travers votre jardin et votre amie Brigitte je vous souhaite de tout cœur que votre cœur s'apaise .
    Mes pensées vont vers cette famille dévastée ,sachant qu'i n'y a pas de mots qui puissent consoler une grande perte je vous envoie mes pensées affectueuses .
    Emmanuelle

    RépondreSupprimer
  45. Un billet si émouvant que j'ai les larmes qui coulent, j'ai perdu plusieurs personnes de ma famille avec ce terrible cancer et je comprends ta peine et ta révolte...
    Aujourd'hui sera un autre douloureux moment, le temps des adieux toujours difficile à vivre...
    Je te souhaite beaucoup de courage pour passer ce cap, la famille dans ces moments-là est d'un grand recours.
    Bisous
    MC

    RépondreSupprimer
  46. Un bel hommage rendu à votre amie. Je vous souhaite beaucoup de courage pour cette dure épreuve que celle de perdre un être cher.

    RépondreSupprimer
  47. Des moments difficiles pour toi et pour tous les proches de Martine... Mes pensées vont vers vous tous, ses amis, sa famille et en particulier ses enfants, sûrement encore bien jeunes pour perdre leur maman... Quelle injustice! C'est révoltant!
    Tu as su trouver les mots justes et ton si bel hommage m'a fait pleurer. Tu n'y crois sans doute pas encore, mais je sais que le jardin parviendra à apaiser quelque peu ta peine... Je souhaite à tout le monde d'avoir un jardin pour consoler, pas oublier, jamais, mais permettre à la vie de reprendre le dessus... Martine ne voudrait certainement pas qu'il en soit autrement et tu auras toujours un peu d'elle dans toutes ces belles floraisons qu'elle aimait tant!
    Je t'embrasse tendrement, bon courage,
    Malo

    RépondreSupprimer
  48. bonjour sophie je viens de perdre ma belle fille de 42 ans alors je comprends se que tu ressent tu lui rends la un merveilleux hommage avec toutes ses fleurs qu elle aimait tant et ses mots de tendresse tu va pleurer beaucoup et le temps effacera ton chagrin doucement mais jamais tu ne l oubliera ton amie elle a laisser sa trace partout chez toi
    courage bises josy

    RépondreSupprimer
  49. J'ai lu ton article dés sa parution mais je n'ai pas su ni quoi ni comment commenter...j'avais vu passer la nouvelle sur facebook également mais, pour les mêmes raisons, je suis restée muette. J'imagine ta tristesse, ton désarroi et le vide laissé par cette amie qui, on le sent, t'était très chère. Tu as partagé de belles choses avec elle. L'hommage que tu lui rends est vibrant et me touche en plein cœur ! La vie est injuste bien souvent.
    Je ne peux que t'embrasser à distance et te souhaiter plein de courage pour apprivoiser l'absence. Il faudra du temps...

    RépondreSupprimer
  50. Magnifique hommage à ton amie qui sera toujours présente à travers tout ce qu'elle t'a laissé et qui refleurira chaque année dans ton jardin; tu verras des petits signes de son amitié grâce à toutes ces fleurs que vous avez partagées et cela t'aidera à t'apaiser car les traces qu'elle a laissées ne s'effaceront jamais ! Bisous , Sophie

    RépondreSupprimer
  51. Je viens, par ces quelques mots bien dérisoires, t'assurer de toute ma compassion, Sophie. Mes pensées les plus réconfortantes vont vers toi et la famille de ton amie Martine. Dans de telles circonstances, il faut pleurer et crier si on en a besoin. Après viendra l'apaisement et la soif de vivre à fond, chaque jour. J'en suis certaine. Prends soin de toi.

    RépondreSupprimer
  52. Quel hommage émouvant à ton amie. On perçoit ta profonde tristesse et ce post t'a sûrement aidé à traverser cette épreuve, tout comme le jardin t'aidera dans les mois à venir. Dans mon cas, après plusieurs coups durs, le jardin m'apaise et me porte. Je t'embrasse Sophie.

    RépondreSupprimer