samedi 7 juillet 2018

O rage, O désespoir!

L'an dernier, le 1er août 2017, le jardin était haché par la grêle.
Cette année, le mois de juin avait offert son lot d'orages et d'excès. Je n’imaginais pas devoir supporter une nouvelle épreuve.
Ce mercredi après midi, mon jardin fut malmené de nouveau par un orage de grêle. Ce que les jardiniers redoutent le plus!




Deux vidéos






Mercredi après midi, c'est un sentiment de découragement, de ras le bol qui m'a envahi. Quand je suis sortie et que j'ai vu le travail qui m'attendait, les dégâts, je ne vous cache pas que j''ai versé quelques larmes.Je me suis même demandée s'il n'y avait pas une malédiction sur mon jardin!
Pourquoi autant d'acharnement: rien ne me sera épargné décidemment! Inondation, canicule, orages..




Puis j'ai accusé le coup et ce samedi, je me suis mise au boulot.
Le jardin s'est remis l'an dernier de cet orage encore plus violent, il le fera encore cette année.
J'ai taillé, nettoyé, une fois de plus. J'ai fais de mon mieux pour effacer les traces de cet orage.
Il n'y a plus qu'à attendre maintenant.
Je me dis qu'à mon retour de vacances, il sera au mieux de sa forme! 


Je vous dis à bientôt, pour de meilleures nouvelles.

dimanche 1 juillet 2018

Voilà l'été!

On est dimanche 1er juillet et il fait 34 degrés déjà ce midi.
L'été s'annonce très chaud. Encore trois semaines de patience avant de savourer mes vacances!
J'ai des semaines toujours chargées et la température qui va régner au bureau m'affole déjà!
Ce week end, je me suis activée le matin.
Jardiner sous un soleil brûlant, ça n'est pas mon truc. 
Pour autant, il faut préparer le jardin à mon absence pendant deux semaines.
Du coup, j'ai commencé la taille des vivaces fanées et j'ai poursuivi la taille des rosiers. Une remorque de déchets évacuée ce samedi vers la déchetterie. Ça avance bien et le jardin a subi un bon coup de toilettage.
C'est l'époque que j'aime le moins au jardin: j'avoue adorer le printemps et l'automne. 
L'été, les verts sont ternes, la lumière est moins belle et le jardin m’intéresse moins.
J'ai néanmoins considérablement amélioré les floraisons estivales depuis 2 ans et je compte poursuivre mon effort cet automne.
Dans la rocaille, ce sont les hemerocalles qui assurent le spectacle. Des couleurs inhabituelles au jardin mais Olivier les adore et je les tolère plus facilement à cette époque.
Hemerocalles fulva pleno







Sur la terrasse, les chats se reposent. Ils se dorent la pilule, encore plus à cette époque!






La rivière a retrouvé un niveau bien bas malgré les précipitations de juin
Les hydrangeas annabelle apportent une impression de fraicheur. Les pluies abondantes de juin leur ont  été bénéfiques, je trouve leurs têtes énormes cette année!



Les phloxs ont commencé leurs floraisons




Les paliers sont encore bien fleuris, des rosiers à la floraison plus tardive leur permettent d'être encore interessants à cette époque.


Ici c'est Sea Foam qui pend sur les murets. Un peu trop d'ailleurs. Je vais le traiter en rosier arbustifs et lui rajouter une structure qui va lui permettre de s'élever. C'est un super rosier, jamais malade.
Ici il est associé avec de la camomille, qui se ressème un peu partout au jardin. 




 Larissa de kordes est également en fleurs




Du côté de la rivière, il y a le massif de l'Aujon qui est très animé cette année grâce aux vivaces et annuelles.

Les alliums sphaerocephalon, découverts il y a deux ans, sont présent dans de nombreux massifs.



 

Les verveines de Buenos Aires   commencent leur floraison: je les laisse se ressemer et chaque année elles sont présentes
 Les monardes sont également de retour, je les adore!


Dahlia Audrey
Epilobium
Clématite viticella Prince Charles


Enfant d'orleans en avant plan
Dans le massif lavender dream, c'est le rose/mauve qui domine
Les echinaceas ont été plantées en masse
Veronicastrums, salvias violette de loire, alliums.
D'ici quelques jours, phloxs et monardes vont venir compléter les floraisons estivales
Purple skyliner commence à grimper le long de l'arche: il a deux ans et se montre très vigoureux et florifère
Dahlia wink
Verdi est un rosier très vigoureux, il a émis des tiges de plus de 2 mètres cette année.


echinaceas et salvia violette de loire
Dahlia Crème de cassi

Dahlia purple flame

L'allée des roses 


Les rosiers, qui avaient terminé leur floraison, ont subi un sérieux toilettage: Bleu magenta, Violetta et Blush rambler.

Voilà pour cette semaine. Je vous dis à très vite!